Coeur de rose

Apprendre  

LA photo

Quelle est votre idée derrière cette phrase ?

Portrait enfant

Sommaire

Mon expérience

1. Une chose essentielle à comprendre en photo

2. Deuxième chose essentielle le nombre de photos prises

3. Plus de photos mais pas que …  

4. Pas besoin de se ruiner pour démarrer                                                                               

    En résumé

Lorsque je parle de mon métier, j’entends souvent mon interlocuteur me dire : « ouh là là, qu’est-ce que j’aimerais apprendre la photo ! »

Dans votre idée, vous vous dites : si j’arrivais à apprendre la photo je pourrais tout photographier en un clic.

Mais la photo, ça ne fonctionne pas comme ça. Les domaines sont vastes et pour exceller en photo, généralement, il faut se spécialiser dans un domaine en particulier. Pourquoi n’explorer qu’un seul domaine alors que vous, vous voudriez photographier un peu de tout !

La raison est facile à comprendre, il s’agit d’une question de quantité.

 

 

1. Une chose essentielle à comprendre en photo

Je vous ai déjà expliqué dans un précédent article que si vous n’étiez pas satisfait de vos photos, c’était tout simplement parce que vous n’en faisiez pas assez. Lorsque vous photographiez un peu de tout, des paysages, des fleurs, le petit dernier, la jolie table que vous venez de dresser, le dernier plat préparé, votre animal, les voitures anciennes … vous vous retrouvez confronté à des sujets qui demandent à chaque fois une approche différente.

Il vous faut donc comprendre et analyser différemment chacun de vos sujets, or la plupart du temps, vous adopterez la même technique pour tous vos sujets.

C’est la principale raison pour laquelle vous êtes souvent déçu. Sur ces exemples données voici, entre autre chose, ce à quoi vous devez prêter attention en fonction de chaque sujet.

°Un beau paysage, demandera une belle lumière pour obtenir un bon résultat. Sachez repérer et attendre le bon moment

°Une fleur peut être incroyable si vous la photographiez en gros plan ou si vous êtes souple en contre plongée.

°Un portrait d’enfant sera toujours plus magique s’il est spontané et pris sur le vif, pour cela, sachez anticiper

°Une jolie table vous demandera de trouver le meilleur angle et peut-être même de devoir vous concentrer juste sur une place en particulier pour faire ressortir tout cela au mieux. Savoir cadrer juste l’essentiel.

°Un joli plat doit aussi faire regretter à tous les absents de ne pas avoir été à vos côtés durant la préparation. Pour le mettre en avant, une jolie mise en scène sera idéale. Sachez composer

°Pour mettre en avant votre animal, vous devrez si possible vous mettre à sa hauteur. Sachez vous positionner par rapport à votre sujet.

°Pour les voitures anciennes si vous les photographiez comme vous les voyez le résultat général n’aura que peu d’intérêt, à vous de trouver ce qui fera le lien entre toutes vos photos. Peut-être partir sur les détails de ces petits bijoux.

Chacun de ces sujets demande une approche différente et comprendre qu’il vous faudra vous adapter en fonction de chacun d’eux, vous permettra déjà de faire un grand pas en avant.

Enfant faisant des bulles

2. deuxième chose essentielle le nombre de photos prises 

En plus avec vos 3, 4 photos c’est à peu près comme si vous espériez mettre le ballon dans le panier de basket en essayant 3, 4 fois. 

Dans la phrase apprendre la photo, on pense souvent à apprendre la technique parce que la plupart du temps lorsque vous parlez avec quelqu’un qui pratique, cette personne vous parlera de réglage à faire. On lui a appris comme cela, alors elle reproduit simplement son apprentissage, en en faisant souvent des raccourcis. Ce qui rend généralement les explications totalement incompréhensibles et indigestes pour tous novices. 

Et là, si pour vous un mode d’emploi c’est fait pour être rangé dans le tiroir spécial « mode d’emploi », alors votre esprit est proche du mien et il se fermera tout de suite dès qu’il sera question de « technique ».

Imaginez que vous soyez sur un terrain de basket tout seul et que vous tentiez de mettre le ballon dans le panier. S​elon où vous vous trouvez, vous allez tester différentes façon​s​ de le lancer. Et vous allez vous y reprendre beaucoup de fois pour comprendre la force, que vous allez devoir mettre, mais aussi pour comprendre la réaction du ballon, suivant s’il rebondit ou non contre le panneau.

En photo c’est la même chose, si vous pensez qu’en faisant juste 3, 4 essais vous allez décrocher le bon, et bien non, c’est un peu juste. Pour réussir à mettre dans le mille avec vos 3, 4 photos il faudra auparavant que vous ayez essay​é​ un paquet de fois pour comprendre la bonne stratégie à adopter.

Poissons

3. Plus de photos mais pas que …

Si vous augmente​z​ le nombre de vos photos sans prendre la peine de mettre en pratique cette dernière partie alors votre travail n’aura servi à rien. La dernière partie consistera à sélectionner vos photos. Vous devez absolument passer du temps à regarder vos photos et à les classer. 

Comprenez que sur une sortie si vous arrivez à avoir 1 ou 2 photos que vous trouvez formidable​s​ c’est déjà beaucoup. Au commencement, classez-les en leur mettant des notes, ou des étoiles. C’est à vous de trouver votre système de classement. Celui-ci évoluera avec le temps et se mettra en place tout seul à force de pratique.

Faites ces groupes, prenez le temps de regarder vos photos et avec le temps vous comprendrez quelles sont les photos qui marchent et pourquoi.

N’hésitez pas à retourner voir de temps en temps les photos que vous avez class​ées​ avec une mauvaise note. Vous pourriez y retrouver une pépite. Lorsque vous classez chaque jour vos photos vous interagissez sous le coût de l’émotion. En revenant quelques jours, semaines ou mois plus tard vous ne voyez plus que l’image et parfois, une composition peut soudain vous apparaître totalement différemment.

4. Pas besoin de se ruiner pour démarrer …

Aujourd’hui les appareils, même les premières gammes permettent de pouvoir se lancer en photo et d’obtenir de formidables résultats, vous permettant ainsi de vous essayer à tous types de sujets puis trouver le domaine dans lequel vous prendrez un peu plus de plaisir. Une fois identifié, faites-en votre spécialité. 

Vous ferez des recherches sur la composition, sur votre positionnement … Une fois que ce domaine sera bien maîtrisé, vous pourrez alors commencer à y intégrer tout doucement la technique qui vous permettra de faire un peu plus la différence. Cette technique peut être très limitée. Inutile de connaître tous les boutons présents sur votre appareil. Celle-ci peut aussi être quelque chose que vous avez mis en place pour contourner une contrainte technique avec laquelle vous ne vous en sortiez pas. C’est une de mes grandes spécialités ! 

La bonne nouvelle c’est qu’en vous spécialisant dans un domaine, vous allez comprendre ce que vous devez mettre en place pour progresser. En adoptant ces bonnes habitudes vous serez aussi capable d’avoir une meilleure analyse des autres sujets à traiter. Ainsi, en vous spécialisant dans un domaine, vous arriverez beaucoup plus facilement à analyser d’autres sujets.

Escalier Phare

En résumé

Pour être capable de photographier à peu près tous les sujets, je vous conseille de commencer par vous spécialiser dans un domaine en particulier. En travaillant sur un sujet bien défini vous apprendrez les bases et il vous sera plus facile de passer d’un sujet à un autre. C’est un résumé un peu facile dit comme ça mais si la photo vous attire surtout ne vous en privez pas, vous gagnerez tellement en retour.

Sans parler de toutes les vertus apaisantes qu’apportent cette activité, vous aurez la satisfaction de regarder vos photos, de les partager, de poursuivre votre pratique et de vous essayer à de nouveaux sujets. Vous pourrez également voir au fil du temps vos progrès et votre regard évoluer.

 

 

Divers

Fleur impressionnisme

 

Sujets divers

Portrait Chloris

0 commentaires

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :